ultra trail staintelyon 68 kms le 5 décembre 2010

mercredi 22 décembre 2010 par Eric Debes

Aprés trois mois de préparation intense, Pascal Harribey, Michel Fernandes, Serge Marin et Eric Debes ont réussi à accomplir ce magnifique trail. Nous sommes arrivés à Lyon dans l’après-midi et là nous avons compris que la soirée allait être très compliquée à gérer, déjà 20 cm de neige dans les bas côtés et une température de - 2°. Après un bon repas pris en commun et une préparation minutieuse, départ pour St Etienne. En arrivant sur les lieux surprise le thermomètre affichait - 8°. Le retrait des dossards nous a permis d’échanger avec d’autres concurrents, d’apprendre quelques astuces et de nous rassurer. Après un petit en-cas nous nous sommes dirigés vers le départ qui avait lieu à minuit, tous les participants ( environ 6000 ) sautillaient sur place avant la délivrance du starter. Nous avons franchi la ligne de départ sous les applaudissements du public nombreux malgré les conditions de froid intense. Après quelques kilométres parcourus nos corps se sont mis à température supportable. Les premiers kms passent puis les choses sérieuses ont commencé avec un sentier tellement enneigé que l’on se serait cru sur une piste de ski de fond. Les pieds commencent à glisser et sont fuyants, lorsque la glace apparait, on controle chaque foulée mais malgré ça les chutes ont été nombreuses pour nous et heureusement sans conséqences. Le panneau "50 Kms de l’arrivée" fait très mal, le col de Ste Catherine passé, les paysages sont fabuleux avec un superbe clair de lune et toutes les lampes frontales allumées sur plusieurs kms qui dessinent comme un ver luisant qui serpente. La vue sur St Etienne tout illuminé est imprenable et nous récompense de tous nos efforts dans 60 cms de neige au passage du col. Les ravitaillements sont les bienvenus et pris avec plaisir surtout les boissons chaudes. La suite du parcours est une succession de montées, de descentes elles sont mortelles et très glissantes, il faut s’accrocher aux branches ou descendre sur les fesses. Le panneau 30kms de l’arrivée lamine encore plus le moral mais nous sommes confiants pour la suite, les 15 kms suivants font encore un peu plus mal avec une côte de 1500m à 20%. Pour les 10 derniers kms ce ne sont plus les jambes qui avancent c’est la tête, l’objectif est si près, il faut terminer. La ligne d’arrivée franchie au petit jour c’est du pur bonheur pour tous les quatre.


info portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 176253

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Saison 2010/2011   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC